association musique blues 21
 blues dijon
 blues 21
jagoblues
MELVIN TAYLOR - MUDDY GURDY
02/04/2022

MELVIN TAYLOR - MUDDY GURDY

Samedi 2 avril à 20h00 à L'ECRIN - Talant

Tarif : 25€ les 2 concerts.


Melvin Taylor cop. B. Charvolin
Photo B. Charvolin

MELVIN TAYLOR (USA)

Melvin Taylor - guitare & chant
BT Richardson - basse & chant
Bernell Anderson - clavier & chant
Jay Davenport - batterie


Né dans le Mississippi, Melvin a grandi à Chicago. Autodidacte, il est influencé par des pionniers de la guitare tels que Albert King, Jimmy Reed, et plus tard par Jimi Hendrix. Il se concentre sur le blues et devient l’un des jeunes talent qui montent dans les clubs du West Side de Chicago. 
Son talent et son style véritablement à part sont rapidement repérés sur Maxwell Street.
Melvin se voit proposer de jouer avec quelques figures comme Pinetop Perkins et « Big Eyes » Willie Smith avec lesquels il forme The Legendary Blues Band pour sa première tournée en Europe. C’est un succès immédiat. Il est l’un des talents les plus observés de la nouvelle génération du blues, avec Lucky Peterson, Kenny Neal ou Joe Louis Walker.
Melvin Taylor est un compositeur prolifique et un musicien dont le style unique est un subtile mélange de jazz, de blues, de rock et de soul.

Il était temps de retrouver Melvin sur les routes françaises, nous sommes heureux et fiers de l’accueillir chez nous !

En première partie :
MUDDY GURDY

MUDDY GURDY, dans les « Grands Crus de Télérama » une guitare, une voix, des percussions et une vielle,  rencontre avec le blues du Nord Mississippi


Tia Gouttebel (chant-guitare)
Marco Glomeau (percussions)
Gilles Chabenat (vieille à roue)


Muddy Gudry cop. Noé Cugny
Photo Noé Cugny


Le blues est sans doute la musique la plus universelle au monde. La racine de toutes les musiques populaires américaines (et donc mondiales) du XXè siècle. Les ancêtres de ses interprètes originaux sont en Afrique, et son berceau dans le Mississippi. Depuis ses premiers enregistrements il y a 100 ans, le blues a fait le tour du monde, converti des générations d’adeptes, été traduit, chanté et joué dans toutes les langues, sous toutes les latitudes. Mais jamais comme Muddy Gurdy.
Ce trio vient d’Auvergne, les Appalaches du centre de la France. Il est constitué d’une chanteuse guitariste qui pourrait être la fille spirituelle de RL Burnside et Jessie Mae Hemphill, d’un percussionniste amateur de rythmes latins et d’un joueur de vielle à roue de renommée internationale.
Muddy Gurdy a enregistré son premier album comme un voyage initiatique, sur le terrain dans le Nord du Mississippi, avec des musiciens locaux.
Homecoming est le second, enregistré en Auvergne comme un pèlerinage païen à la source. Dans une grange, dans des chapelles, dans l’ancienne salle de bal d’un bistro de montagne, dans le cratère d’un volcan en pleine nuit, à la lumière de torches. On y entend des invités locaux, chantres des
musiques traditionnelles : un duo de danseurs de bourrée, un harmoniciste, un joueur de cornemuse, un spécialiste du briolage (cet ancien chant de travail des laboureurs)… La musique de Muddy Gurdy vient du blues, mais tout autant d’Auvergne : à l’échelle d’un groupe, c’est une révolution
copernicienne, incontestable et brillamment démontrée.
Ce disque accompagne et illustre une réflexion sur les correspondances entre les musiques rurales du monde entier, sur la créolité, sur la modernité et la modernisation des traditions culturelles.
Mais, comme dit le proverbe, Muddy Gurdy ne met jamais la charrue avant les boeufs : Homecoming n’est pas un traité d’ethnomusicologie comparée. C’est juste un grand disque de musique venue de la terre et qui vise les étoiles, qui transcende l’espace-temps et donne le frisson.